Qu’est-ce que l’effet de réseau ?

L’effet de réseau est un terme de l’économie qui décrit un effet externe positif. Il représente la relation entre le bénéfice d’un bien et son nombre d’utilisateurs.

Définition / Explication

L’utilité de certains biens (produits ou services) augmente avec le nombre de ses participants. Pour un individu, ce bien n’a aucune valeur. Cela s’applique, par exemple, à la téléphonie ou à la bourse, mais aussi à des normes telles que le MP3.

Un téléphone n’a de sens que si vous pouvez appeler quelqu’un d’autre. Plus le nombre de personnes pouvant être atteintes par un moyen de communication (téléphone mobile, smartphone, courriel, etc.) est élevé, plus le bénéfice est important et plus le nombre de personnes intéressées est élevé.

Dans ce contexte, on parle d’une boucle de rétroaction positive. Lorsqu’une masse critique est atteinte, le nombre de participants augmente de façon exponentielle.

Effets directs du réseau

Les avantages qui apparaissent dès que deux participants sont physiquement connectés dans le réseau sont appelés effets de réseau directs. Avec chaque nouveau participant, le bénéfice augmente de manière disproportionnée.

Effets indirects du réseau

Les avantages qui découlent de la croissance du réseau dans son ensemble et qui sont indépendants des liens de communication directs entre deux participants sont appelés effets de réseau indirects.

Il s’agit notamment de biens complémentaires tels que l’essence ou les stations-service, mais aussi de l’internet : Son utilité croît avec la quantité de contenu ; or, ce contenu est généré par un nombre croissant de participants.

En outre, les réseaux sociaux ne fonctionnent qu’avec la participation d’un grand nombre de personnes – plus il y en a, plus l’avantage pour l’individu est grand.

Dépendance du chemin

La normalisation joue un rôle majeur dans l’effet de réseau. Il permet l’échange sans problème de documents, par exemple, ou une communication fluide.

Il est facile de s’en tenir aux solutions établies, même si elles ont été dépassées depuis longtemps par d’autres possibilités techniques. C’est ce qu’on appelle la dépendance du chemin. Souvent, des normes, des technologies ou des offres différentes ne peuvent pas coexister, car cela augmente les efforts organisationnels et financiers des participants.

Par exemple, les gens éviteront de s’engager dans plusieurs réseaux sociaux et préféreront la communauté où ils trouvent la majorité de leurs amis.

Risque de monopoles

Sur les marchés qui sont déterminés par des effets de réseau, des monopoles apparaissent souvent. En particulier si les effets positifs sont très forts, au bout d’un certain temps, un fournisseur dominera le marché avec son standard ou sa technologie (par exemple Microsoft avec le logiciel Windows ainsi que MS Office), tandis que les autres serviront plutôt une niche (Apple Macintosh). De nombreux acteurs ou produits disparaîtront alors complètement du marché.

La Relations publiques (RP)
Logiciels sociaux : définition et explication